La société British American Tobacco lutte contre la pollution causée par le rejet de mégots de cigarette

Le fabricant de cigarette renouvelle son expérience de distribution de cendriers jetables dans les stations de skis afin de préserver l’environnement. Cette société espère ainsi inciter les fumeurs à avoir de plus en plus, des réflexes citoyens.

Les effets sur la planète des substances chimiques contenues dans un mégot de cigarette

Soulevant le paradoxe entre l’interdiction de fumer dans les lieux publics imposée par la Loi Evin et l’insuffisance de mise à disposition de cendriers extérieurs, la société British American Tobacco (BAT), s’est lancée dans la distribution de cendriers de poche, dans un premier temps sur les plages puis, dans un second temps, dans les stations de ski, afin de réduire la pollution engendrée par le rejet de mégots de cigarettes, essentiellement sous les télé-sièges.

Outre ses effets néfastes sur l’organisme, la cigarette a également des impacts négatifs sur l’environnement. En effet, les nombreuses substances chimiques contenues dans un mégot se propagent dans la terre et les océans, participant ainsi à la détérioration environnementale de notre planète. Malheureusement, en raison d’une prise de conscience insuffisante de cet enjeu écologique, près de quatre milliards de mégots sont jetés dans la nature chaque année.

La distribution de cendriers jetables biodégradables sur les plages et dans les stations de ski

Sensibilisé par la préservation de notre environnement, le fabriquant de cigarettes BAT avait distribué gratuitement, durant la saison estivale de 2008, près de 150 000 cendriers jetables et biodégradables sur les plages françaises. Depuis la publication d’une enquête effectuée par l’association Mountain Riders révélant le rejet de plus de 7000 mégots dans les stations de ski, la société BAT renouvelle son expérience de mise à disposition aux fumeurs de cendriers de poche.

Le porte parole de la société British American Tobacco, Yves Trévilly, explique que cette mesure s’inscrivant dans les objectifs soulevés à l’issue du Grenelle de l’Environnement, devrait donner de bonnes habitudes écologiques aux fumeurs. A cet égard, le député UMP de l’Isère, Jacques Remiller, vient de proposer une législation visant à encourager la distribution de cendriers de poche biodégradables afin de limiter la pollution liée au rejet de mégots dans la nature.


Laisser une réponse

Vous devez être Se connecter pour écrire un commentaire.

Donec dapibus leo. sit libero dictum fringilla venenatis