La lutte contre le réchauffement climatique reprend de plus belle après Copenhague

Les grands décideurs de Copenhague ont certes effectué un mauvais départ sur le starting block dans la lutte contre le réchauffement climatique. Malgré une telle défaillance, la lutte contre le réchauffement climatique s’intensifie. De Bali à Mexico, avec une escale dans la ville de Bonn, l’odyssée des chefs d’Etats reprend en cette année 2010 en vue de l’aboutissement à un accord contraignant sur le climat.

__ Lutte contre le réchauffement climatique : l’ONU sort de sa léthargique__

Plus qu’une nécessité, la lutte contre le réchauffement climatique est un devoir pour tous les pays du monde. Conscients de l’importance d’une telle tâche, les chefs d’Etat du monde entier ne baissent pas les bras malgré les résultats peu convaincants obtenus lors de la dernière Conférence internationale sur le climat à Copenhague. La preuve, plus de 140 pays sont actuellement présents en Indonésie, précisément au Centre de conférences internationales de Bali, pour assister au forum ministériel mondial sur l’environnement du 24 au 26 février 2010. Les questions portant sur la lutte contre le réchauffement climatique, la protection de l’environnement et de la biodiversité sont à l’ordre du jour lors de cette conférence.

Après Copenhague, nombreux sont les pays ayant douté des compétences des Nations-Unis dans l’organisation de la lutte contre le réchauffement climatique mondial. La léthargie de l’organisation après Copenhague n’a fait qu’alimenter ce manque de confiance au début de l’année 2010. Une journée avant l’ouverture du forum ministériel sur l’environnement mondial, l’ONU s’est de nouveau fait entendre par l’intermédiaire du Directeur exécutif du PNUE Achim Steiner. Le personnage a loué l’effort des plus de 60 pays dans l’engagement contre la réduction de l’émission de GES dans l’atmosphère. Pour garantir la limitation du réchauffement climatique à moins de 2° Celsius, Achim Steiner encourage encore les chefs d’Etats réticents à prendre leur responsabilité dans le plus bref délai.

Lutte contre le réchauffement climatique : de la réunion de Bonn au sommet mondial sur le climat de Mexico en décembre 2010

Après le forum ministériel mondial sur l’environnement 2010 de l’Indonésie, les grands décideurs de Copenhague sont conviés à se réunir dans la ville de Bonn, en Allemagne du 9 au 11 avril 2010. Organisée par l’ONU, cette conférence se présente comme la première vraie reprise des discussions sur le réchauffement climatique après la conférence de Copenhague. Lykke Friis, ministre danoise du climat et de l’énergie et également présidente de la conférence sur le climat de l’ONU, confirme la volonté ferme de l’ONU de parfaire les négociations sur la lutte contre le réchauffement climatique. Si l’ONU a daigné restreindre les objectifs qu’elle s’est fixée dans la gérance du réchauffement climatique mondiale à cause de l’entêtement de certains chefs d’Etat, elle est actuellement décidée à les maintenir fermement en vue de l’aboutissement à un accord contraignant.

La conférence de Bonn est un préalable au sommet mondial sur le climat qui se tiendra à Mexico, dan la ville de Cancun, au mois de décembre 2010. De l’issue de cette conférence dépendra l’organisation d’autres conférences préalables au sommet mondial sur le climat de Mexico. Au cours des négociations de Bonn, l’ONU ne va pas omettre de soulever un problème épineux à savoir la possibilité de concilier développement économique et stratégie de lutte contre le réchauffement climatique. En effet, de nombreux pays n’ont jamais cessé de faire montre d’un certain égoïsme au niveau de ce point précis. Ceci a évidemment conduit à l’échec de Copenhague. Il n’est plus question de tourner autour du pot. Des décisions sérieuses doivent impérativement être prises à la Conférence de Cancun. Puisque la lutte contre le réchauffement climatique est d’une nécessité vitale, l’ONU fera tout son possible afin de rendre effectif la signature d’un accord juridiquement contraignant par les chefs d’Etats.


Laisser une réponse

Vous devez être Se connecter pour écrire un commentaire.