Climatisation voiture : quelles alternatives écologiques ?

Aujourd’hui, on compte environ 90% des véhicules neufs équipés de la climatisation. Dans le secteur des transports, on compte aussi près de 40% d’émissions de gaz carbonique. Le réchauffement climatique avance peu à peu. L’effet de serre augmente à grands pas. Il est grand temps de changer nos habitudes de vie. Sans avoir recours à la climatisation voiture, il est tout à fait possible de rafraichir son véhicule de manière écologique. Par de simples gestes ou en optant pour d’autres équipements, chacun peut trouver une alternative.

Le film teinté automobile à poser soi-même

Le film teinté, outre sa capacité à réguler la température, joue aussi un rôle protecteur. Auparavant utilisé par la NASA pour protéger les astronautes des rayons du soleil, il équipe désormais les voitures. Autorisé en France sur les vitres latérales, le film solaire est une des alternatives à la climatisation voiture. Posé sur le côté intérieur des vitres, il est simple de l’installer soi-même. Disponible en différentes teintes, il bloque 99% des UV. L’habitacle ne chauffe pas et garde sa température normale. Mais surtout, il repousse la chaleur à environ 70%. Il garantit la fraicheur à l’intérieur de votre voiture.

Le pare-soleil en aluminium

Très peu coûteux et utile, le pare-soleil en aluminium disparait peu à peu des voitures. Remplacé par la climatisation voiture, il est pourtant une alternative à celle-ci. Vendu dans de nombreux commerces, il permet de rejeter les rayons UV. À l’avant et à l’arrière du véhicule, il empêche la chaleur de s’installer. Évidemment, il n’est pas conseillé de conduire avec, conduire à l’aveuglette n’est pas une bonne idée. Trêve de plaisanterie, le pare-soleil permet de conserver un véhicule garé au frais.

Les petits gestes à faire au quotidien

Quelques astuces sont aussi valables pour palier à la climatisation voiture. Ces gestes peuvent paraitre anodins, mais vous aideront à conserver une température agréable dans votre véhicule. Par exemple, plutôt que de rouler la journée en plein été, privilégiez les départs tôt le matin ou tard dans l’après-midi. Renseignez-vous également sur le trafic en temps réel. Conduisez les fenêtres ouvertes pour ventiler l’intérieur de la voiture et faire circuler l’air. Ne pas encombrer l’habitacle fait également partie de ces gestes alternatifs. Cela permet de ne pas réduire l’espace d’air circulant. Pour les plus sensibles à la chaleur, n’hésitez pas à vous équiper de brumisateurs afin de vous rafraichir pendant votre trajet.
Crédit photo : Garuna bor-bor – Photo sous licence CC


Laisser une réponse

Vous devez être Se connecter pour écrire un commentaire.

mi, in ut ut mattis Aenean nunc dictum elit. consectetur Donec