Les Freegans : quand les alter-mondialistes investissent les bacs à ordure

Encore très peu connu du grand public, le freeganisme est un mouvement altermondialiste qui dénonce la société de consommation en récupérant dans les poubelles les denrées alimentaires non utilisées, empaquetées et qui peuvent encore servir sans nuire à la santé. Les adeptes du mouvement récupèrent également les produits non alimentaires encore réutilisables. Ce mouvement entre dans la logique de décroissance qui consiste à n’utiliser que ce qui est nécessaire.

New-York se positionne en pionnier du freeganisme

Les New-yorkais d’aujourd’hui ne s’étonnent plus de voir des salariés qui gagnent bien leur vie fouiller les poubelles pour récupérer tout ce qui est réutilisable, qu’il s’agisse de produits alimentaires ou non, afin de limiter l’impact de la société de consommation sur l’environnement. Ceux que l’on appelle encore les glaneurs signalent en effet que près de la moitié des produits alimentaires new-yorkais sont purement et simplement jetés aux ordures alors même qu’ils ne sont ni avariés ni impropres à la consommation. Comme le disent si bien les Freegans New-yorkais, la solution de la faim dans le monde se trouve dans les poubelles de New-York.

Un mouvement légal et très respectueux de la zone d’intervention

Fouiller les poubelles n’est pas interdit par la Loi tant que les adeptes du freeganisme ne vont pas à l’encontre de la législation portant sur la propriété privée. Le comportement des Freegans s’accompagne très souvent d’un respect minutieux de l’endroit. Ainsi, par éthique et par esprit écologique, aucun Freegan n’éventre les sacs poubelles qui feront l’objet de la fouille. Les adeptes du mouvement prennent soin de dénouer les nœuds, prélever les produits encore utilisables et remettent le sac-poubelle dans le bac ou sur le trottoir dans un ordre qui facilitera le travail de ceux qui vont les ramasser. Actuellement, ce sont surtout les poubelles devant les grandes enseignes de distribution et les restaurants qui font l’objet des fouilles.

__ Un cri d’alarme à l’encontre de la société de consommation__

Si le mouvement a pris de l’ampleur à New York, il commence à faire des adeptes en Europe, et notamment en France. Un site web français (http://freegan.fr) se consacre d’ailleurs aux différents aspects du freeganisme, allant des différentes motivations des adeptes jusqu’au cadre juridique qui concerne la fouille des poubelles. Tous les adeptes du freeganisme sont des écologistes convaincus qui dénoncent en premier lieu le gâchis de la société de consommation. Il est en effet aberrant de constater qu’autant de nourriture soit gâchée alors même que des millions de personnes meurent de faim.

__ Entre consommation personnelle et distribution gratuite de nourriture__

Les produits obtenus à partir de la fouille des poubelles sont dans la majorité des cas utilisés par les Freegans pour leur consommation personnelle. Ils font ainsi quelques économies, mais ce n’est qu’un détail face à l’impact écologique qu’a leur geste pionnière en ne participant plus au cercle vicieux de l’achat. Certaines associations de Freegans new-yorkais organisent également des distributions de repas gratuits confectionnés à partir de produits récupérés. En plus de fournir aux plus démunis de quoi se nourrir, la distribution de repas gratuit permet de sensibiliser le grand public aux impacts de ces denrées non utilisées.


Laisser une réponse

Vous devez être Se connecter pour écrire un commentaire.