Évitez le mal de mer avec des méthodes naturelles

Le mal de mer est provoqué par des mouvements continuels comme un flottement de bateau. Les symptômes les plus fréquents sont le vertige, les nausées, transpiration et des vomissements. Mais le mal de mer n’est pas une fatalité ; vous pouvez l’éviter avec des méthodes naturelles.

 

mal de merDes méthodes naturelles et pratiques pour éviter le mal de mer

Avant de monter dans un bateau, ne restez pas à jeun. Toutefois, ne prenez pas des repas trop épicées ou trop gras. Privez-vous du café et de l’alcool, car ils favorisent le mal de mer en causant des nausées suite au tangage du bateau. Privilégiez l’eau pure ; prenez de petites quantités de nourritures pauvres en matières grasses et riches en protéines, comme les légumes, les fruits secs ou le fromage cottage. Surtout, ne vous gavez pas. Vous pouvez aussi vous protéger contre le mal de mer en prenant du gingembre. Mangez un à deux grammes de gingembre, trente minutes avant l’embarquement pour prévenir et amoindrir les nausées. Vous pourriez aussi utiliser une simple technique qui consiste à emporter des bonbons à la menthe que vous sucerez pendant votre excursion en voilier sur l’océan Atlantique.
L’huile essentielle de citron vous aidera également. Il suffira d’en mettre deux gouttes dans un mouchoir et de le respirer en cas de sensation de nausée. Par contre, cette huile est déconseillée aux femmes enceintes et aux enfants de moins de 7 ans.

 

Les réflexes à avoir sur le bateau

Débarrassez- vous de vos livres en haute mer. Il n’est pas bénéfique pour vous de lire en bateau, car ceci augmente largement le mal de mer. En réalité, vos yeux sont rivés sur les mots qui, eux, sont figés. Pendant ce temps, votre oreille interne ressent tous les mouvements du bateau. Ainsi, vous ressentirez probablement des nausées. Vous pouvez choisir de lire avant de monter sur le bateau, cela vous épuise et vous permet de dormir durant le voyage en bateau ; le sommeil aura pour effet de diminuer votre mal de mer.
Hors de votre cabine, placez-vous le plus souvent au centre du bateau, à côté du mât, parce qu’à cet endroit, vous ne ressentirez pas beaucoup de mouvements. Si vous devez vous déplacer, marchez dans le sens de la navigation.
Couvrez-vous chaudement avant d’embarquer. Pour évacuer l’humidité et conserver la chaleur, portez des habits polaires. Protégez-vous du vent et des embruns en portant des vêtements cirés. Enfin, évitez de ressentir de la peur, car elle vous paralyse et provoque un inconfort qui pourrait conduire au mal de mer.


Laisser une réponse

Vous devez être Se connecter pour écrire un commentaire.