Chauffage au bois, normes et labels

Face au succès grandissant du chauffage au bois, de nombreuses normes ont été mises en place pour permettre aux particuliers de s’assurer de la qualité et des caractéristiques des appareils de chauffage et des combustibles.

Rapide aperçu de ces principales normes et labels :

Choisir ses granulés

Vous rencontrerez dans le commerce 4 principales normes pour les granulés destinés aux poêles ou chaudières :

La norme Din+ qui assure la qualité de combustion : limite le taux de cendre, l’humidité des granulés et surtout, assure un pouvoir calorifique minimal.

La norme NF granulés régule le même type de caractéristiques que la norme Din+ mais introduit 3 types adaptés à des appareils de chauffage spécifiques, à savoir « bois haute performance » adapté à tout type d’appareil, « bois standard » produisant plus de cendre, donc réservé à certains appareils, et enfin « bois qualité industrielle » réservé, comme son nom l’indique, à l’industrie ou aux collectivités, donc inadapté aux appareils de chauffage des particuliers.

La norme Européenne ENplus fixe également la qualité des granulés, en assurant de plus un respect des forêts via la certification FSC (Forest Stewardship Council) ou PEFC (Promouvoir la gestion durable de la forêt).

La norme NF Granulés Biocombustibles assure, outre les critères de la norme NF décrite plus haut, que les granulés ne sont pas traités chimiquement.

Choisir son poêle à bois

Sous la direction de l’ADEME, un label « Flamme Verte » a été mis en place par les abricants de poêles. Ce label contrôle principalement le rendement du poêle à bois, son taux d’émission de poussières, et son taux d’émission de monoxyde de carbone. Il vous permet donc d’acheter un appareil efficace, sain, et respectueux de l’environnement.

Notez que ce label se décline en 5 étoiles garantissant différents rendements.

Enfin, acheter un poêle « Flamme Verte » permet de bénéficier, sous certaines autres, conditions du taux de TVA réduit et de crédits d’impôts.

En conclusion

Sur des marchés en forte croissance comme celui du chauffage au bois, on voit apparaitre toutes sortes d’offres plus ou moins sérieuses, plus ou moins rentables. S’équiper pour se chauffer au bois sans être vigilant peut amener à de graves déconvenues : rendement décevant, problème de tenue du feu, bourrage de l’alimentation en granulés, décendrage pénible, risque sanitaire… Face à ces écueils, les normes et les labels constituent un bon point de repère en assurant une qualité et des caractéristiques minimale qui vous permettront d’amortir rapidement l’investissement que peut représenter une installation de chauffage au bois.

Liens utiles :

Association commerce equitable.

Notre partenaire CreditFlex : le spécialiste du crédit personnel vous aidera à obtenir rapidement un prêt personnel. Offre gratuite et sans engagement pour toute personne travaillant en Suisse (suisses, étrangers avec permis ou carte de légitimation).

 1 Réponses pour “Chauffage au bois, normes et labels”
  1. AvatarHubert B. dit :

    A terme, les normes NF et DIN+ seront toutes basées sur la norme européenne EN. C’est donc la norme de référence dans le futur.

Laisser une réponse

Vous devez être Se connecter pour écrire un commentaire.