Astuces simples et pratiques pour avoir une maison saine

maison-saine

Les experts disent que créer et maintenir une maison saine est un effort important et continu, mais que vivre confortablement dans nos maisons est primordial pour notre bien-être. Pour avoir un intérieur sain, voici quelques idées pratiques que vous pourrez suivre.

Améliorer la qualité de l’air à l’intérieur pour avoir une maison saine

Certains ne sont que légèrement affectés par l’air que nous respirons. Mais pour les asthmatiques ou ceux qui sont sujettes au pollen ou à d’autres allergènes, des choses comme les parasites, la poussière, les squames d’animaux domestiques, les moisissures, l’humidité et d’autres polluants peuvent causer des problèmes respiratoires graves. Des études affirment que la mauvaise qualité de l’air à l’intérieur de notre maison peut entraîner des infections et le cancer du poumon. Respirer de l’air pur, boire de l’eau filtrée et veiller au maintien d’un taux d’humidité adéquat aident à avoir une maison saine et à garder le confort qu’elle procure.

Heureusement, il existe des produits et des outils qui peuvent aider à rendre ces tâches plus faciles à gérer. Enduire l’intérieur de votre maison avec des peintures habituellement courantes qui n’ont pas de composés organiques volatils (COV) ou à faible quantité, est par exemple une étape simple à réaliser pour protéger votre famille contre les germes, et vivre dans une maison saine.

Les sous-sols ont tendance à avoir une basse température et les environnements humides ou les moisissures peuvent se développer. L’un des défis auxquels sont confrontés les propriétaires est la façon de déplacer cet air stagnant et de le rendre plus sain. Un ventilateur à faible puissance installé dans le sous-sol, et qui fonctionne de manière intermittente, permet à plus d’air d’être filtré par le retour principal de la maison. N’hésitez pas à consulter ce guide de la maison saine pour avoir plus d’astuces.

Maison saine : lutter contre les germes

Les concentrations de COV sont constamment plus élevées à l’intérieur (jusqu’à 10 fois plus) qu’à l’extérieur. Ils se retrouvent dans de nombreux produits que nous utilisons dans et à l’intérieur de la maison, de la peinture aux produits ménagers. Les composés organiques sont libérés même lorsque les conteneurs sont fermés. Alors, il est préférable de garder les anciennes boîtes de peinture hors du sous-sol et du garage. Jetez-les plutôt, ainsi que d’autres matières dangereuses, pour avoir une maison saine.

La technologie a permis de retirer les polluants des peintures et taches d’intérieur. Aujourd’hui, tous les principaux fabricants proposent des peintures plus écologiques et plus respectueuses de l’environnement. Ils produisent des formules à faible et sans COV qui ne provoquent pas de gaz ou émettent des toxines ou des odeurs, sans sacrifier la qualité. Et pour les plus sensibles, finis les maux de tête, les maux de gorge ou encore les yeux aqueux. Les peintures de ce type peuvent être appliquées dans n’importe quelle pièce de la maison et sur n’importe quel type de surface : sur les murs, sur les armoires, dans les endroits à fort trafic comme les cuisines ou les salles de bains.


Laisser une réponse

Vous devez être Se connecter pour écrire un commentaire.