Les wc sans eau | Vivons nature

Les wc sans eau

Qui aurait imaginé des toiletes n’utilisant pas d’eau et qui seraient à la fois inodores et productrices de compost. Pour économiser de l’eau potable et réduire sa facture d’eau, rien de tel que les toilettes à litière biomaîtrisée.

La fin de la chasse d’eau

L’air de rien, la chasse d’eau des toilettes constitue près de 30 % de la dépense en eau d’un ménage.

Tant d’argent dépensé pour simplement faire disparaître toute trace de la réalisation de nos besoins naturels. En outre, bien que personne ne souhaite boire l’eau des toilettes, cette eau est potable malgré elle. En connaissance de ce fait, le gaspillage de cette ressource est on ne peut plus intolérable surtout lorsqu’on sait aussi que beaucoup de pays dans le monde souffrent du manque d’eau potable. Pour éviter ce gaspillage d’eau potable, on peut avoir recours aux toilettes sans eau.

Un mécanisme simple, mais ingénieux

Pour économiser de l’eau, rien de très ingénieux si ce n’est d’avoir l’idée et la volonté d’économiser de l’eau potable. Les toilettes sans eau sont équipées d’une litière carbonée qui est composée principalement de copeaux de bois. Les urines et les excréments se déshydratent au contact des copeaux de bois qui absorbent l’eau. Pour ce qui est des mauvaises odeurs, de la lignine et de la cellulose font disparaître les mauvaises odeurs. Ces toilettes ne sont donc pas des trous perdus qui empestent, mais ce sont des wc équipés d’une litière biomaîtrisée qui ne laissent échapper aucune mauvaise odeur.

Moins de travail pour les stations d’épuration

En plus d’économiser de l’eau potable, les toilettes à litière biomaîtrisées peuvent contribuer à réduire la pollution des eaux. En effet, les urines et les excréments n’étant plus évacués, ces derniers ne viennent plus souiller l’eau s’échappant par les évacuations d’eau. De cette manière, les stations d’épuration d’eau ne doivent plus traiter les eaux-vannes, mais peuvent se concentrer sur l’épuration des eaux grises provenant de la cuisine et de la salle de bain. Le traitement des eaux vannes étant une tache représentant près de 30 % du temps et du coût total d’épuration, la tâche des stations d’épuration est fortement facilitée grâce à l’usage des toilettes à litière biomaîtrisées.

Nos urines et nos excréments transformés en compost

Un des principaux avantages des toilettes à litière biomaîtrisées est qu’elles permettent la production de compost. En effet, nos urines et nos excréments étant 100 % biodégradables, en les stockant dans la litière, nos déjections fécales se transforment en compost au bout de quelque mois. Les litières étant composées de carbone végétal, les urines et les excréments sont par décomposition transformés en de l’humus qui peut servir pour le jardinage et les cultures agricoles. La nature faisant bien les choses quand l’homme fait ce qu’il faut, la température du compost est si élevée que tous les germes pathogènes sont mis hors d’état de nuire.


Laisser une réponse

Vous devez être Se connecter pour écrire un commentaire.