Pour un jardin plus « vert », optez pour un paysagiste écoresponsable

paysagiste

Les heureux propriétaires de jardin perçoivent souvent leurs espaces extérieurs comme des havres de verdure et de paix, refuges pour la faune et la flore, écrin naturel au cœur des paysages urbains. Pourtant, malgré les arbres, plantes et autres végétaux que l’on peut y planter, l’aménagement du jardin a souvent un impact négatif sur l’environnement. Et si, pour un jardin plus respectueux de l’environnement vous vous laissiez guider par un paysagiste écoresponsable ?

Des professionnels du paysagisme réellement engagés

L’entreprise Verthème, paysagiste à Angers (www.vertheme-paysagiste.com) nous a reçu pour évoquer avec nous les actions écoresponsables menées au quotidien par ses équipes pour réduire l’impact de leur travail sur la nature et préserver au mieux l’environnement. Une démarche plus qu’appréciable pour les amoureux du jardin et qui devrait trouver un écho chez de nombreux professionnels eux-mêmes passionnés par leur environnement.

Préserver les ressources en eau :

Les ressources en eau sont un trésor inestimable et leur apport pour le jardin est essentiel. Il est donc important d’utiliser ces ressources de façon raisonnée. Voici donc quelques précautions et aménagements à réaliser pour préserver au mieux les ressources en eau de votre jardin :

  • Soyez attentif à la porosité des sols : les dalles et chappes en béton ont la fâcheuse tendance à imperméabiliser les sols, provoquant un ruissellement des eaux de pluie alors que celles-ci devraient rester sur place et avoir le temps de pénétrer la terre. Optez pour une terrasse permettant donc à l’eau de pénétrer le sol pour aller recharger les nappes phréatiques.
  • Optimiser au maximum votre arrosage tant dans sa durée que dans sa quantité. Pour cela, vous pouvez notamment opter pour un système de goutte-à-goutte programmable. N’hésitez pas à vous faire conseiller par votre paysagiste pour sa mise en place et ses réglages.
  • Réduisez l’arrosage des pots et du jardin grâce à l’apport en terre de rétenteurs d’eau, des grains ou cristaux ayant l’incroyable capacité d’absorber plusieurs centaines de fois leur poids en eau afin de la restituer progressivement aux végétaux en période sèche.

Choisir avec discernement les végétaux :

Trop souvent, le choix des plantes et des arbres que l’on souhaite installer au jardin se fait sur le seul critère esthétique. On va ainsi chercher des couleurs et des formes pour concevoir le plus beau des jardins. Certaines plantes sont pourtant mieux adaptées que d’autres à votre jardin :

  • Optez pour des plantes adaptées à votre climat et donc souvent issues de production locale plutôt que de faire venir des végétaux de l’autre bout du monde.
  • En lien direct avec la partie précédente, choisissez des plantes adaptées à la sécheresse afin de réduire vos apports en eau durant l’été.
  • Dans l’esprit de l’éco-culture, préférez des plantes en fonction de leurs adéquations les unes avec les autres et de ce qu’elles pourront apporter à leur environnement immédiat.

Préférer les matériaux issus de circuits courts

Au-delà du monde végétal, l’aménagement du jardin passe souvent par une série de construction que les paysagistes, en plus de l’expertise des plantes, peuvent réaliser pour vous. Terrasses et pergola sont ainsi les équipements phares du moment :

  • Si les bois exotiques ont la côte, en raison de leur esthétique d’une part, mais aussi parce qu’ils sont naturellement résistants aux agressions et au temps, il est aberrant que des planches traversent le monde entier pour équiper votre terrasse. De fait, il existe en France et en Europe des essences de bois qui possèdent d’excellentes qualités ou peuvent être traités naturellement pour être également très résistants. En prime, vous aurez, en optant pour des bois locaux, la certitude qu’ils sont issus de forêts gérées durablement.
  • Il en est de même avec le choix des pierres destinées aux terrasses, aux plages de piscine, aux pavements, aux allées… Là encore, la France possède des belles ressources avec des pierres sublimes, à l’instar de la pierre de Limeyrat en Dordogne, ou encore la pierre de Massangis en Bourgogne. Pourquoi chercher des matériaux lointains lorsque l’on a des trésors à proximité.

Penser à la valorisation des déchets

L’aménagement du jardin, mais aussi son entretien, est source de déchets qui trop souvent finissent à la déchetterie. Il est pourtant possible de leur donner une seconde vie :

  • Pensez au tri sélectif, notamment pour les métaux qui peuvent être recyclés ou pour les pierres qui peuvent être réutilisées.
  • Les déchets végétaux peuvent être largement valorisés, notamment pour la production de paillage. Certaines déchetteries mettent ainsi à disposition des broyeurs de végétaux que vous pourrez utiliser pour traiter les branches issues de vos tailles. Les copeaux obtenus pourront être placés au pied des végétaux permettent de conserver une certaine humidité en terre, de limiter le développement des mauvaises herbes et même de préserver les racines fragiles du froid durant l’hiver.


Les commentaires sont fermés.