Tout savoir sur la consommation locale

consommation locale

Actuellement, la tendance est au « manger français ». Apparu vers 2008, ce mode d’alimentation consiste à acheter et à consommer des aliments issus de la production française. Il attire de plus en plus d’adeptes en raison des avantages qu’il apporte à l’environnement, à la population locale et aux agriculteurs.

 Quel est le concept de la consommation locale ?

Par définition simple, le locavorisme (manger local) est un geste qui consiste à ne consommer que des produits alimentaires français. Pour que des aliments fassent partie de la production locale, il est impératif qu’ils soient cultivés et produits dans un périmètre de moins de 250 km autour de la ville. Les circuits de proximité sont particulièrement importants afin de conserver la qualité gustative et nutritive des aliments et de protéger l’environnement. Contrairement aux produits surgelés dans les supermarchés, les produits locaux ne font pas un long voyage et ne sont pas distribués dans les quatre coins du pays. Ils sont d’ailleurs transportés et préparés dans les meilleures conditions d’hygiène et de sécurité.

Outre la distance entre le lieu de production et celui de consommation, la culture des produits est également l’un des critères fondamentaux du locavorisme. Celle-ci doit être durable et écologique afin d’améliorer la fertilité du sol et de garantir des produits biologiques. Pour être plus clair, les produits locaux sont cultivés dans le respect des cycles naturels et de l’écosystème. Ils ne contiennent ni pesticides ni fertilisants artificiels. Ce qui les rend frais et naturels. La production de viande et de produits laitiers est également soumise à ces normes gouvernementales. C’est ce qu’on appelle « agriculture biologique ». Ceux qui souhaitent devenir locavores et vivre sainement doivent respecter les conditions citées ci-dessus.

 Quels sont les principaux avantages de la consommation locale ?

Manger sain et local intéresse en ce moment beaucoup de Français. Comme il a été dit précédemment, les produits locaux sont issus d’une culture raisonnée. Ils ne contiennent donc pas de substances toxiques et nocives pour la santé (boues d’épuration, herbicides). Cela veut dire que les fruits et légumes achetés en circuit local sont bien meilleurs pour la santé que les produits surgelés. Comme ils sont vendus peu de temps après leur cueillette, ils ont de même l’avantage d’être frais, savoureux et riches en vitamines. Pour ceux qui souhaitent opter pour des produits de qualité, les produits locaux sont ainsi les meilleurs.

Bien plus qu’une simple tendance, le locavorisme est un geste responsable qui consiste à soutenir les agriculteurs locaux. Il permet non seulement de mieux rémunérer les producteurs, mais aussi de pérenniser leur emploi. Consommer des produits de la région est également une belle façon de créer du lien avec les producteurs locaux. En achetant les produits chez eux, les consommateurs permettent d’encourager l’économie locale et de faire vivre les agriculteurs. Consommer local est d’ailleurs un acte écologique dans le sens où il permet de réduire le gaz à effet de serre. En évitant les longs trajets, les produits locaux n’utilisent pas beaucoup de carburant et ne génèrent donc pas de pollution.



Les commentaires sont fermés.