Protéger l’environnement avec des gestes simples et responsables au quotidien

Le réchauffement climatique et ses conséquences désastreuses sur l’environnement ne cessent de croître. Les récentes catastrophes naturelles telles que le séisme japonais provoquant l’endommagement de la centrale nucléaire de Fukushima, les ouragans et tornades des Etats-Unis, et les tempêtes successives en Europe doivent alerter l’opinion publique. Au quotidien, il est possible de protéger l’environnement avec des gestes très simples, mais qui peuvent rapporter gros.

La récupération de l’eau de pluie : pente douce vers le recyclage

La pluie nous provient de l’évaporation de points d’eau ou de glace. Après la formation de nuages gonflés d’eau, elle se répand sous forme de gouttes. Dans les pays chauds et tropicaux, elle est appréciée de tous afin d’arroser les cultures et promettre de belles récoltes.
En Europe, il en est autrement avec la pluie, qui est assez courante en saisons intermédiaires. Le continent est si humide que le taux de précipitations intenses est propice à la récupération de l’eau. Pour cela, l’usage d’une citerne est nécessaire. Celle-ci peut être composée de deux matières différentes :

  • En synthétique : le prix est plutôt élevé mais l’installation est facile grâce à sa légèreté
  • En béton : elle nécessite moins d’anticalcaire mais son poids est élevé

Collectée à l’aval de la toiture, l’eau de pluie récupérée est soumise à une règlementation stricte en France. Son usage est uniquement autorisé pour l’usage domestique extérieur, le lavage des sols intérieurs et le lavage du linge. La consommation humaine est strictement interdite et régie par un texte de loi précis.

En ce qui concerne les eaux de pluie renvoyées vers les égouts, une taxe d’assainissement est imposée et nécessite une déclaration d’usage en mairie.

Le composteur : le recyclage intelligent

Son existence est déjà ancienne et de nombreux foyers l’utilisent depuis quelques années. Le composteur est l’accessoire extérieur idéal afin de recycler ses déchets organiques. Sa finalité, le compost, est un engrais naturel qui permet de stimuler la pousse et la qualité de vos végétaux comme les plantes et les fleurs. Ce geste purement écologique permet de protéger l’environnement, de développer la croissance d’insectes de la famille des lombrics et d’embellir votre jardin.
Son utilisation et son installation sont extrêmement simples. En effet, cela nécessite de :

  • Placer le composteur dans un endroit ensoleillé
  • L’installer sur un sol ouvert pour permettre aux organismes vivants (vers de terre) de pénétrer dans le composteur
  • Le laisser ouvert durant le printemps, l’été et l’automne

Pour sa première utilisation, le composteur doit être rempli avec deux seaux de compost actif, sinon, du terreau sera parfait. Vous pouvez opter pour un composteur en bois qui restera en accord avec l’environnement extérieur ou un composteur en métal ou en polypropylène.

Pour réaliser votre compost, il suffit de trier vos déchets et de n’introduire dans le composteur que :

  • Les fruits et légumes
  • Le marc de café et les feuilles de thé
  • Les coquilles d’œuf brisées en petits morceaux
  • Les plantes en pot
  • Les fleurs coupées
  • Le terreau usagé

Tout le reste de vos déchets doit être trié et jeté dans leurs poubelles respectives.

Les toilettes sèches : le bonheur est dans le pot

Leur nom vous paraîtra sûrement étrange, pourtant les toilettes sèches existent véritablement. Elles peuvent être aussi nommées toilettes à compost ou toilettes à litière. Leur installation peut se faire à l’extérieur, dans le jardin, abritées par une cabane en bois. Sinon, l’intérieur de la maison est aussi un lieu favorable puisqu’aucune odeur n’est remarquable.

Le principe de ces toilettes est simple : oublier le geste de la chasse d’eau. La question de l’évacuation se pose immédiatement, mais il y a bien une solution. Elle réside dans le fait de recouvrir les excréments (urines et selles) avec de la sciure ou des copeaux de bois. Ces toilettes sont la meilleure solution pour protéger l’environnement et pour éviter le gaspillage de l’eau. Il n’y a qu’à consulter les statistiques de la consommation d’eau par les WC en France pour se rendre compte que la situation est préoccupante, tant que personne ne saura inventer de l’eau.

Au niveau des nuisances olfactives, elles sont inexistantes. En effet, l’azote contenu dans les excréments, lorsqu’il est mélangé à l’eau, crée une odeur désagréable. Alors que lorsque les excréments sont recouverts de sciure ou copeaux de bois, l’azote est absorbé et aucune odeur ne se dégage. L’utilisation de désodorisants (déconseillés pour la protection de la couche d’ozone) est donc inutile.

Petit plus : les toilettes sèches sont l’occasion de fabriquer un compost naturel grâce aux excréments associés aux copeaux ou la sciure de bois. Enfin, si vous vous interrogez sur la possibilité d’utiliser du papier toilettes, la réponse est oui !

Les panneaux photovoltaïques ou solaires : le soleil au service de l’énergie

Premièrement, l’information à connaître est qu’il existe une différence entre photovoltaïque et solaire. Ces deux types de panneaux producteurs d’énergie connaissent une distinction au niveau du résultat final.
Les panneaux solaires ont pour but de capter la luminosité afin de produire de la chaleur, qui servira à l’utilisation de chauffage et l’alimentation des ballons d’eau chaude.

Les panneaux photovoltaïques ont, quant à eux, un rôle de production d’électricité. En effet, les capteurs présents sur ces panneaux emmagasinent les rayons du soleil. En passant par un onduleur, le courant alternatif produit est transformé en courant continu afin d’alimenter toute l’habitation.

Il existe deux types de panneaux :

  • De petite taille, installés sur un socle en métal, à poser directement dans le jardin
  • De grande taille, à installer sur le toit d’une maison, encastrés dans la charpente

Les panneaux permettent de protéger l’environnement afin de boycotter l’électricité provenant des centrales nucléaires et de faire des économies sur vos factures.
Crédit photo : ludivineem – Photo sous licence cc

 1 Réponses pour “Protéger l’environnement avec des gestes simples et responsables au quotidien”
  1. […] simple à mettre en œuvre pour réaliser des économies d’eau. Ainsi vous participez à la protection de l’environnement. Gardez à l’esprit que l’eau de pluie n’est pas potable directement sans un système de […]

Laisser une réponse

Vous devez être Se connecter pour écrire un commentaire.