BAT France rend possible le recyclage des paquets de cigarettes

BAT France, filiale de British American Tobacco, réitère sa volonté ferme de contribuer à la protection de l’environnement. Pour ce faire, la firme met en place un procédé de recyclage des paquets de cigarette. Le projet prend effet dès le début du mois de juin 2010.

Recyclage des paquets de cigarettes : remplacement de l’aluminium par du papier recyclable

Depuis l’année 2008, la société British American Tobacco a pris la ferme décision de prendre part à la protection de l’environnement mondial. Suite à l’application de loi Elvin, prohibant la consommation de cigarettes dans les lieux publics, elle a distribué des cendriers de poches sur les plages en 2008, puis dans les stations de ski durant l’hiver 2010. Continuant sur cette lancée, la filiale française de BAT met actuellement en place un procédé permettant le recyclage des paquets de cigarettes.

Dès le premier juin 2010, BAT France compte mettre sur le marché des paquets entièrement recyclables pour les cigarettes. Pour y arriver, la firme est actuellement en train de remplacer la feuille d’aluminium classique des cigarettes par du papier recyclable à 100%. 400 buralistes du Val-de-Marne et de l’est parisien prendront en charge la récupération des paquets recyclables vides. Pour faciliter la récupération, les buralistes disposeront des boîtes élaborées à partir des bois des forêts gérés durablement.

Recyclage des paquets de cigarettes : les inquiétudes du Cniid

Malgré cette initiative de BAT France, le directeur du Centre national d’information indépendante sur les déchets, Sébastien Lapeyre, émet des réserves concernant la nécessité d’une telle initiative. Effectivement, le personnage craint que la prise d’initiative de BAT France ne traduise qu’une certaine forme de « greenwashing ». Autrement dit, l’investissement financier peut concerner davantage la publicité que les actions concrètes pour la protection de l’environnement.

D’autre part, le directeur du Cniid craint une grosse dépense concernant la fabrication des boîtes destinée à contenir les paquets de cigarettes vides. Le transport des paquets vers Rungis, dans le Val-de-Marne, peut aussi nécessiter l’utilisation de véhicules et par voie de conséquence, plus de pollution à cause de l’émission de GES dans l’atmosphère. Quoi qu’il en soit, huit marques de BAT à savoir Pall Mall, Craven, Kool, Rothmans, Lucky Strike, Peter Stuyvesant, Golden American et Winfield recevront les boites recyclables dès début juin. À titre d’essai, le procédé de collecte des paquets de cigarettes se déroulera en premier lieu sur une période de quatre mois.


Laisser une réponse

Vous devez être Se connecter pour écrire un commentaire.