Comment bien se préparer à son accouchement naturel ?

pregnant-2568395_960_720

Les cours de préparation à l’accouchement jusqu’à un passé récent avaient très peu d’options. Basés essentiellement sur les enseignements théoriques, ceux-ci étaient dispensés aux femmes enceintes sans tenir compte de leurs prédispositions et de leurs besoins. De nouvelles approches très pratiques ont vu le jour, elles préparent le corps et l’esprit des femmes pour le grand jour. Abordons six approches distinctes qui améliorent les chances d’accoucher par voie basse.

L’hypnonatal

C’est la méthode la plus recommandée aux femmes qui rêvent d’un accouchement normal. L’hypnonatal comme technique de préparation à l’accouchement est très sensoriel et ses séances se déroulent en privé. La future maman via des exercices de visualisation et de respiration doit modifier l’image enfouie dans son subconscient. L’hypnotiseur amène la future maman à oublier ses craintes et ses inquiétudes pour les remplacer par des schémas positifs et apaisants. Le praticien aidera la future maman à maîtriser le « transfert de douleur », une technique qui consiste à déplacer la douleur des contractions vers une autre partie du corps afin d’être en pleine possession de ses moyens à l’accouchement.

La sophrologie

Recommandée aux femmes qui ont déjà enfanté, la sophrologie aide la concernée à revivre les sensations du jour J pour un accouchement serein. Les séances se déroulent soit en privé soit en groupe restreint, l’objectif étant de mettre l’accent sur la relaxation corporelle. Les apprenantes vont être initiées à la technique de respiration profonde avec le ventre, une astuce qui aide à atténuer le stress et renforce la relation mère-enfant. Plongé dans un état à moitié conscient, tout en gardant les yeux clos, la future mère peut alors dénouer ses muscles. Autre outil de relaxation utilisé, la visualisation positive : au cours de la séance, la guide invite les futures mamans à s’évader dans un cadre confortable qu’elle aimerait retrouver après la naissance de l’enfant. La visualisation positive, en plus des différents exercices de respiration, facilite la dilatation du col et aide la future mère à récupérer plus rapidement avant la prochaine contraction.

Le yoga prénatal

woman-1246318_960_720Conseillé à toutes les femmes enceintes, même celles qui n’ont jamais pratiqué le yoga par le passé, le yoga prénatal est une méthode particulière qui prépare physiquement pour l’accouchement et favorise la relaxation mentale. Durant les séances, la future mère à travers des exercices physiques mais doux, affine sa ligne, apprend à bien positionner le bassin et évite les douleurs minimes qui apparaissent durant la grossesse. Les exercices tournent davantage autour de la respiration, mais les séances amènent l’apprenante à mieux éduquer son périnée pour qu’il soit opérationnel le jour de l’accouchement. Grâce aux exercices de maîtrise du souffle, la femme enceinte découvre des techniques efficaces pour limiter les douleurs des contractions. Des sages-femmes à Lyon sont spécialisées dans le domaine et permettent de donner des conseils utiles pour bien se préparer à l’accouchement

L’acupuncture

L’acupuncture est une méthode de préparation à l’accouchement très particulier qui soulage les maux de grossesses des femmes enceintes. Peu connue, elle a trouvé naissance dans la médecine chinoise, et libère les énergies perturbées par la métamorphose de la grossesse. La sage-femme acupunctrice, à l’aide de quelques aiguilles fines, excite certains endroits du corps de la future maman afin d’assouplir le col, préparer le périnée, soulager les malaises de grossesse et surtout d’aider la maman après l’accouchement à dissiper les angoisses.

La préparation en piscine

Comme méthode de préparation à l’accouchement, la préparation en piscine allie douceur légèreté, et relaxation. Recommandée à toute femme enceinte, sauf en cas de contre-indication, elle fait vivre aux futures mamans un moment intense de plénitude. Plongées dans l’eau à température ambiante (28 ° et 34 °C), oubliant le poids et les inconforts de la grossesse, elles se font plaisirs tout en faisant vivre au bébé un moment de pur bonheur. Les séances s’effectuent en petits groupes avec des exercices orientés vers la tonification et l’assouplissement du corps : périnée, jambes, bras et pectoraux sont mis à contribution afin d’être toujours en forme et d’affronter sereinement l’accouchement. Les exercices de respiration optimisent le souffle, les étirements musculaires et la séance se termine par la relaxation.

La méthode Bonapace

Conceptualisée par Julie Bonapace, c’est une méthode de préparation à l’accouchement naturel qui forme les couples à la maîtrise des bons réflexes : zones de massages, points d’acupuncture, respiration et postures. La présence du futur papa, contrairement aux séances classiques, est obligatoire, la méthode Bonapace attribue à ce dernier le principal rôle. Afin de soulager les maux de la future maman, le futur père doit avec ses mains exercer des pressions au niveau du fessier, des pieds et des mains, sans oublier la zone lombaire. Le conjoint aide la future mère à maîtriser les douleurs de la contraction grâce à la technique de « déviation de l’attention ».



Les commentaires sont fermés.

venenatis ut libero. ipsum Nullam sed odio