Potager hors-sol : 5 astuces pour débuter

farm-1554307_960_720

Selon de plus en plus de particuliers, il n’y a rien de plus épanouissant que de cultiver son propre potager. Désormais, que vous habitiez en pleine ville ou à la campagne, vous n’avez plus d’excuses pour ne pas vous y mettre. La mode est désormais aux potagers hors-sol.

Ceux-ci vous permettent de cultiver votre propre potager où vous le souhaitez. Il s’agit de systèmes modernes qui prennent très peu de place. Cependant, certaines astuces existent afin de maximiser le rendement de ces nouvelles sortes de potagers et de nombreuses erreurs sont à éviter à tout prix. Voici 5 astuces pour débuter cette aventure bio et soucieuse de l’avenir de la planète.

Utiliser un système hydroponique adapté

Si vous décidez d’opter pour un système hydroponique, c’est à dire sans terre, il faut bien évidemment utiliser les outils adaptés. C’est une méthode de culture hors-sol très courante et assez répandue. L’eau et l’éclairage seront vos fidèles alliés. A ce titre, investir dans le meilleur système hydroponique possible va donc être la clé pour un potager agréable à travailler qui permettra de faire pousser toutes les plantes de votre choix.

Ne pas seulement semer au printemps

Une erreur que beaucoup de gens font dans leur potager hors-sol est qu’ils ne savent pas à quel moment semer. Si vous souhaitez récolter des légumes frais toute l’année, vous devez échelonner tous les moments où vous allez semer.

Ne pas sous-estimer la terre

On oublie souvent que la partie souterraine d’une plante a généralement la même taille que la partie visible au-dessus du sol. Si vous négligez votre terre, votre potager hors-sol ne prendra jamais forme.

Pour faire pousser des fruits ou des légumes résistants et sains, vous avez besoin d’un sol vivant et en bonne santé. Cela ne signifie pas que vous devez négliger votre système d’étages pour votre potager hors-sol, mais utiliser une terre adaptée est extrêmement important.

Ne pas cultiver au mauvais endroit

Une fois que vous avez défini l’emplacement de votre potager hors-sol, il est préférable de ne pas le déplacer. C’est pourquoi il est bon de bien réfléchir à l’endroit où placer son potager. Un emplacement idéal pour un potager est :

  • Proche de ou dans la maison

  • Ensoleillé

  • A l’abri du vent

Vous ne trouverez probablement pas un endroit qui correspond parfaitement. Ce n’est pas vraiment problématique, car le but sera d’équilibrer tous ces paramètres, et vous pourrez de toute façon déplacer votre potager hors-sol si c’est vraiment nécessaire. Par exemple, certains légumes poussent beaucoup mieux s’ils restent constamment à l’ombre.

Récolter au moment opportun

Cela peut sembler contre-intuitif. Et pour cause, qui oublie de récolter ses légumes alors qu’il a mis tout son travail et tout son amour dans son potager ?

Toutefois, si vous possédez un potager hors-sol ou même un jardin, vous devez savoir qu’il est très facile de manquer le moment propice à la récolte.

La plupart des légumes ont meilleur goût lorsqu’ils sont récoltés jeunes. Certains légumes peuvent être énormes et impressionnants, mais ils ne seront pas réputés pour leur saveur. Par exemple, une laitue devient amère si on attend trop longtemps avant de la récolter.

Ainsi, lorsque vous débutez dans l’aventure du potager hors-sol, il est toujours intéressant de s’équiper des bons outils et surtout de prendre en compte l’expérience d’autres jardiniers. Cultiver son propre potager, même en pleine ville, est désormais faisable et à la portée de tous.



Les commentaires sont fermés.