Le Chili : destination éco-responsable

Long de 4 300 kilomètres pour seulement 200 kilomètres de large, le Chili est un mince ruban qui peut facilement passer inaperçu quand on survole trop rapidement une carte du monde. Pourtant, il s’agit du pays d’Amérique du Sud qui rassemble le plus large panels de climats en son sein. Alors que la partie nord est comparable à un désert, le sud baigne dans des températures polaires et seul le centre bénéficie d’un climat méditerranéen. Un pays qui offre des paysages variés à couper le souffle… mais pas que.

chili éco-responsable
Voyager vert au Chili

Au-delà de ses paysages et ses différents climats, le Chili est une destination de choix si vous désirez vous rapprocher de la nature. Que ce soit en rendant visite aux baleines au niveau de l’île Carlos III, en vous émerveillant devant ses sites classés au patrimoine de l’Unesco, en échangeant avec les peuples indigènes Aymara ou Mapuche ou en vous perdant dans la Réserve Nationale Malalcahuello Nalcas, ce ne sont pas les occasions qui manquent pour vous dépayser.

Hélas, beaucoup d’endroits à visiter signifie généralement une empreinte carbone assez élevée. Par chance, le Chili offre de nombreuses possibilités de le traverser, du Nord au Sud, de manière écologique. Les vélos, les randonnées à cheval et surtout les bus de ligne ne manquent pas pour vous permettre de voyager vert, et plusieurs programmes touristiques privilégient les transports en commun pour vous permettre de parcourir l’ensemble du pays sans verser une goutte de carburant de voiture ou d’avion.

 

Un exemple d’écologie

Si on parle d’écologie et du Chili, on ne peut pas évoquer ses champs de panneaux solaires. Même si la plus grosse partie de sa consommation énergétique tourne autour de la combustion d’énergies fossiles (à commencer par le pétrole) ses champs d’éoliennes et de panneaux solaires commencent de plus en plus à se faire connaître. Ces derniers, en particulier, se sont révélés particulièrement efficaces.

Ainsi, durant plusieurs mois de l’année 2016, les fermes de production solaires ont produit tellement d’énergie qu’elles n’ont pas réussi à écouler ses excédents. Faute de mieux, le gouvernement chilien a décidé d’offrir toute cette énergie aux citoyens du nord du pays. Cette situation a permi à de nombreux habitants de profiter d’une énergie gratuite pendant plus d’une centaine de jours.

En France, la production d’énergie solaire est encore largement minoritaire. Cela n’empêche pas plusieurs fournisseurs d’énergie de fournir une énergie 100% verte à des tarifs accessibles, principalement grâce aux éoliennes (cliquez ici pour en savoir plus).


Laisser une réponse

Vous devez être Se connecter pour écrire un commentaire.