Les 7 festivals les plus respectueux de l’environnement

stage-1531427_1280

Les mélomanes du monde entier peuvent savourer leur musique préférée en toute bonne conscience lors de ces festivals respectueux de l’environnement.

Leur origine

Bien que le festival de Woodstock ait fermé ses portes il y a près de 50 ans, son idéologie écologique se perpétue dans le circuit des festivals. De nombreux événements « verts » ont fait leur apparition sur la scène musicale à la suite de l’été 69, l’été emblématique du festival. Non seulement ces festivals font la promotion de pratiques respectueuses de l’environnement, mais ils mettent aussi en œuvre leurs propres stratégies pour protéger la terre une fois que les divertissements sont terminés, que les crash barrières sont enlevées, que les artistes sont reparties et que les tentes sont rangées (ou abandonnées sur place).

Festival de Glastonbury au Royaume-Uni

Bastion de la musique britannique, Glastonbury, en 47 ans d’histoire, s’est associée à des géants caritatifs comme Oxfam et Greenpeace pour promouvoir des pratiques écologiques. Water Aid a également installé des stations d’eau potable sur tout le site du festival. En 2017, plus de 1 000 bénévoles ont aidé à ramasser les déchets et les matières recyclables pour remettre le site dans son état normal de ferme en activité. Environ tous les cinq ans, le site est laissé pendant un an en jachère, au cours de laquelle l’exploitation agricole a le temps de se remettre de la pression que le festival exerce sur la terre.

Wood Festival au Royaume-Uni

Basé dans l’Oxfordshire, le Wood Festival est entièrement alimenté par des sources d’énergie renouvelables tels que les panneaux solaires, le biodiesel et les poêles à bois. Une autre particularité de ce festival familial est qu’il n’y a pas de toilettes classiques. Au lieu de cela, des toilettes à compostage sont proposées. Chaque année, le festival vise à être aussi écologique que possible et a recyclé 85 % de tous ses déchets par le passé. Pour ses efforts, il a reçu quatre étoiles de l’éco-organisme A Greener Festival.

Paléo Festival en Suisse

Le Paléo Festival encourage tous les participants à utiliser les transports en commun ou le covoiturage dans la mesure du possible. Grâce à des partenariats avec des organismes de transport locaux, un service spécial permet à chacun de rentrer chez lui en toute sécurité après le festival. Ainsi, 44 % des festivaliers utilisent aujourd’hui les transports en commun pour se rendre sur le site et en revenir, contre 27 % en 2005. Les organisateurs prennent également des mesures pour augmenter la quantité de produits locaux utilisés dans les repas qu’ils servent à leurs 5 000 employés et bénévoles.

We Love Green en France

Le festival parisien a gagné en popularité au cours des dernières années grâce à son approche avant-gardiste des enjeux environnementaux. Le festival vise à sensibiliser aux questions environnementales et à influencer le comportement du public d’une manière artistique et expérientielle. Il a été nommé dans la catégorie « exceptionnelle » aux Greener Festival Awards 2017. Des pratiques telles que la limitation de l’utilisation du papier et le compostage des déchets alimentaires sont quelques-unes des façons dont We Love Green a réduit son impact environnemental.

Fuji Rock Festival au Japon

Fuji Rock définit ses efforts de conservation comme une tentative de symbiose de la musique et de la nature. Dans le cadre du projet Fuji Rock Forest, le festival met en œuvre un certain nombre de projets axés sur l’entretien et la protection de la zone entourant le site du festival. L’un de ces projets est celui de Fuji Rock Paper, qui utilise du bois coupé provenant de l’entretien des forêts qui, autrement, serait gaspillé pour fabriquer des dépliants et des brochures. De plus, chaque année, plus de 300 bénévoles se rassemblent pour construire et entretenir un trottoir de bois naturel qui serpente dans la forêt, améliorant ainsi l’accessibilité pour les personnes en fauteuil roulant.

Burning Man aux Etats-Unis

Créé en 2004, Burning Man fonctionne selon 10 principes, dont des éco-mesures telles que l’absence de traces physiques. En 2007, un groupe de participants, aujourd’hui l’organisation à but non lucratif Black Rock Solar, a installé un panneau solaire de 30kW au festival. Le réseau a depuis été donné au système scolaire de la ville et a été étendu à 90kW. Black Rock Solar fournit des services d’énergie propre de haute qualité et à faible coût. Tous les fonds générés sont utilisés pour soutenir des programmes éducatifs et des projets communautaires d’énergie propre.

Lollapalooza aux Etats-Unis

Le programme Rock & Recycle de Lollapalooza n’est qu’une des façons dont le festival de Chicago encourage les fans à limiter leurs déchets. Le site est parsemé de bacs de recyclage et de compostage, ainsi que de stations de remplissage d’eau qui ont permis d’économiser près de 1,5 million de bouteilles en plastique.

Les festivaliers sont encouragés à ramasser des articles recyclables en échange d’un t-shirt Lollapalooza et la chance de gagner un nouveau vélo.



Les commentaires sont fermés.