Parrainer des abeilles – Enjeux et fonctionnement du parrainage

La sauvegarde des abeilles, voilà un sujet dont les média se sont largement emparés ces derniers temps. Nous en entendons beaucoup parler : les abeilles sont menacées tandis que leur rôle sur l’écosystème global est primordial.

Bien sûr, nombreuses sont les informations qui circulent à ce sujet. Faisons le point sur la question en expliquant d’une part les enjeux soulevés par une disparition des abeilles et les moyens qui peuvent être mis en œuvre pour contribuer à son niveau à éviter une catastrophe écologique sans précédent.

parrainer abeilles

Les abeilles et les pollinisateurs – Rôle

Pour commencer en beauté, l’abeille est un type de pollinisateur parmi bien d’autres, le problème étant que tous souffrent des mêmes maux. En réalité, le mot abeille caractérise plus de 20.000 espèces différentes.

Nous évoquons donc ici le cas de l’abeille, mais il en est de même pour d’autres insectes pollinisateurs, tels que les boudons et les papillons par exemple.

Au final, le rôle des abeilles dans notre petit monde est très simple : assurer la reproduction d’un grand nombre de plantes. Pour faire un schéma simple, la reproduction des plantes se fait par la rencontre de cellules mâles (contenues dans le pollen) avec des cellules femelles (présentes sur le pistil).

Bien sûr, ces cellules mâles et femelles se rencontrent par divers moyens, tels que le vent. Cependant, 80% de la reproduction des plantes à fleurs se fait par des insectes pollinisateurs, comme l‘abeille. Un taux non négligeable, vous en conviendrez.

Majoritairement menacés par les nombreux pesticides, par la pollution chimique et par divers bouleversements climatiques : ces pollinisateurs vivent dans un monde de plus en plus hostile qui les éradique un peu plus chaque jour.

Dans le cas des célèbres abeilles, la prolifération d’un nouveau prédateur : le tristement célèbre frelon asiatique, n’arrange en rien le tableau déjà très noir.

Le saviez-vous ? Le rôle des abeilles (et des pollinisateurs) se répercute jusque dans nos assiettes ! En effet, sur toutes les espèces de végétaux que nous consommons, prêt de 75% doivent faire l’objet d’une « pollinisation ».

Cela va sans dire, si on éradiquait purement et simplement les abeilles, on se trouverait face à une considérable baisse de production alimentaire. Quels produits concernés ? L’ensemble des fruits et des cultures maraîchères entre autres.

Vous pensiez en voir fini ? Mais que nenni ! La disparition des abeilles se fera ressentir également sur le textile (coton) et sur l’ensemble du paysage, faisant disparaître de nombreuses espèces d’animaux privés de leur nourriture habituelle. Seuls les végétaux non dépendants des abeilles (ex : sapin), pourrons se développer dans un monde sans abeille.

Il est difficile d’imaginer l’étendue de l’impact d’une disparition des pollinisateurs, ce qui est sûr, c’est que la face du monde changerait de façon radicale, avec un changement total de la faune et de la flore que nous connaissons.

Lorsque l’on constate que ce petit insecte pollinisateur est classé en 2016 comme espèce en voie de disparition par les États-Unis, il y a de quoi s’inquiéter.

Abeille : participer à leur sauvegarde

Le constat est sans appel, nous ne souhaitons pas voir l’abeille disparaître. Mais que faire si vous n’êtes pas à la tête d’un lobby agro-alimentaire utilisant des produits néfastes pour ces insectes ? D’autres solutions sont à la portée de chacun.

D’une part, vous pouvez soutenir des apiculteurs en les équipant de matériel adaptés aux nouveaux enjeux, afin qu’ils puissent prendre soin de leurs petites protégées. Cependant, la solution la plus simple et la plus en vogue concerne le parrainage des ruches.

Parrainer une ruche ? Qu’est-ce que ça signifie ? Il s’agit en fait d’une initiative proposée aussi bien aux entreprises qu’aux particuliers.

Dans tous les cas, il s’agit d’une somme reversée aux apiculteurs afin que ceux-ci puissent s’occuper d’une ruche en votre nom. Ainsi, en parrainant une ruche, vous devenez le parrain en titre d’une ruche en particulier et bénéficiez du fruit du travail des abeilles de cette ruche (le fameux miel).

Le fait de parrainer une ruche vous permet par ailleurs d’avoir un rapport privilégié avec l’apiculteur des abeilles que vous parrainez. Vos petites protégées sont suivies et le parrain peut obtenir des nouvelles de la ruche qu’il parraine.

Le parrainage de ruches est une initiative simple qui a le vent en poupe et qui génèrent chaque année de plus en plus de nouveaux adhérents. C’est une façon pour chacun à son niveau de contribuer à la sauvegarde des abeilles face à une situation plutôt inerte du côté des services publics à ce sujet.

Si vous souhaitez participer à la sauvegarde des abeilles, de nombreuses plateformes de parrainages existent, telles que le site mes-abeilles.com. Pour un adepte de miel, cela pourrait être une super idée de cadeau pour joindre l’utile à l’agréable ! La personne à qui vous offrez le parrainage recevra le miel produit par les abeilles parrainées.

Pour soutenir les apiculteurs sans parrainer de ruches, vous pouvez également acheter du miel en circuit court. Quelques épiceries en ligne proposent des miels de régions de diverses variétés, telles que les miels du site Bien Manger.



Les commentaires sont fermés.

id eleifend libero libero sem, venenatis