Quelles solutions au quotidien pour inverser le cours du réchauffement planétaire  

Les manifestations du dérèglement du climat causées par le réchauffement planétaire sont actuellement tangibles. Canicule, fonte des glaciers, inondations ou cyclones sont les preuves que la planète est en danger. Bien que des mesures aient été prises pour remédier à cela, chacun doit être responsable et prendre des précautions chaque jour, notamment en limitant les rejets de gaz à effet de serre, réduire la consommation d’énergie ou encore utiliser des produits écologiques et moins polluants. Voici donc quelques gestes que l’on pourrait faire au quotidien pour inverser le cours du réchauffement climatique.

changement climatique

Opter pour des produits plus respectueux de l’environnement

Notre mode de production et de consommation alimentaire actuel impacte sur l’environnement avec la déforestation, les émissions de gaz à effet de serre, l’usage de pesticides. Pour éviter tout cela, il est idéal de consommer des produits issus de l’agriculture biologique qui respectent la santé et la planète. Ces produits voyagent moins, comportent moins d’emballage et demandent moins d’énergie pour pousser. Pour tous les produits alimentaires, les produits locaux sont à privilégier, notamment les fruits et légumes de saison et non produits sous des serres chauffées. Les produits importés favorisent en effet les émissions de CO2 puisque leur transport nécessite la combustion de kérosène et de fioul.

Se déplacer autrement

Quotidiennement, face au réchauffement planétaire, il est idéal d’utiliser les modes de transports non motorisés. Il s’agit ici de changer ses habitudes pour les petits trajets à proximité de chez soi. Il est donc préférable de marcher, ou de se déplacer à vélo ou encore d’emprunter les transports en commun comme le bus ou le train. En général, les transports sont à l’une des causes d’une importante consommation d’énergie dans tous les pays, principalement, les pays développés. Ce qui engendre la pollution de l’air.

La consommation de carburant est aussi responsable des émissions de CO2. Pour les trajets nationaux, il est conseillé de privilégier le train au lieu de l’avion. En fait, les transports aériens, avec la consommation de kérosène, évacuent des traînées de condensation augmentant la formation de nuage et entraînent le réchauffement de la planète. Si l’on doit absolument acheter une voiture, il est préférable d’en choisir une qui soit en mesure d’émettre peu de gaz à effet de serre. En ce sens, les 4×4 ne sont pas de très bonnes alternatives en faveur de l’environnement.

Penser à réduire la consommation d’eau

La réduction de la consommation d’eau est un geste important pour la protection de l’environnement. Entre deux utilisations, il est conseillé de bien fermer les robinets, parce que le débit courant d’un robinet est de 12 litres par minute. Après avoir lavé les fruits et légumes, l’eau utilisée peut être utile afin d’arroser le jardin. On évite ainsi le gaspillage. Il est aussi important de vérifier les robinetteries pour éviter qu’il y ait des fuites. Boire de l’eau du robinet peut également être bénéfique, car l’on prend part au bannissement des bouteilles en plastique.

Si l’eau chaude sanitaire est disponible chez soi, autant faire bon usage, étant donné qu’elle est une source de consommation d’énergie. Dans ce cas, il est idéal de se laver avec de l’eau froide et ne pas rester longtemps sous la douche. D’autres moyens sont également accessibles pour consommer moins d’eau, comme prendre des douches plutôt que des bains ou encore utiliser une chasse d’eau économique.

Lutter contre le réchauffement planétaire en optant pour une meilleure isolation de son foyer

La production d’énergie est responsable du réchauffement climatique. Dans ce cas, il vaut mieux songer à bien isoler son domicile. Une meilleure isolation thermique permettra à la fois d’assurer un meilleur confort ainsi que de réduire la facture de chauffage et électricité. Il faudra donc isoler les plafonds, les murs et installer des fenêtres adéquates dans le but de réduire les pertes thermiques et de limiter les émissions de gaz à effet de serre.

Pour compléter ces actions de protection de l’environnement, il est aussi recommandé d’éviter de surchauffer son domicile. Il faudra surtout surveiller la température dans la maison et réduire le chauffage si nécessaire pour faire des économies. Concernant les modes de chauffages, il est préférable d’utiliser ceux qui sont écologiques, à l’instar du chauffage au bois, le chauffe-eau solaire ou encore la géothermie. Ces quelques gestes seront réellement bénéfiques pour protéger la planète.

Trier les déchets et les réduire au maximum

Notre production de déchets a particulièrement augmenté depuis ces quarante dernières années. Malheureusement, cela engendre un coût de traitement et recyclage plus élevé. Dans ce cas, la première chose à faire sera donc de limiter les déchets au maximum. Pour ce faire, chacun doit privilégier les produits peu emballés, acheter les produits qui seront réellement utiles, utiliser des sacs réutilisables pour les courses. S’il est nécessaire de se débarrasser de certains objets comme les meubles ou les appareils électroménagers, la meilleure chose à faire c’est de les redonner une seconde vie en les transformant, en les revendant ou en les donnant à une association qui va les réparer.



Les commentaires sont fermés.