‘Initiatives à saluer’

L’horloge de l’apocalypse: quand les scientifiques mesurent l’imminence de la fin du monde par les aiguilles d’une horloge

Le désir de gloire amène constamment les hommes à se détruire et par là même détruire la planète. Face à la réalité de cette folie, les américains ont inventé l’horloge de l’apocalypse dans les années 40. Aujourd’hui, les aiguilles de l’horloge tendent à se rapprocher de minuit, l’heure de la fin des temps.

L’horloge de l’apocalypse : un système de mesure indéniablement … apocalyptique

L’horloge de l’apocalypse est un système de mesure mis au point par les américains en 1947. Située au cœur de l’université de Chicago, cette horloge vise essentiellement à alarmer les hommes sur le pouvoir destructeur de leur volonté de puissance ou de leur volonté de gloire. Au moment de sa création, les aiguilles de la montre indiquaient exactement minuit moins sept. Sachant que l’heure de la fin du monde équivaut à minuit sur l’horloge, l’humanité était déjà à six minutes de l’heure fatidique au milieu du XXe siècle.

L’explosion de bombes nucléaires à Hiroshima et Nagasaki durant la deuxième guerre mondiale ont déjà fait croire à une fin du monde très proche. Les concepteurs de l’horloge cherchaient alors à prévenir l’éclatement d’une troisième guerre mondiale. Depuis sa création, l’horloge a déjà été mise à jour 18 fois. Quand la raison l’emporte sur l’ambition, l’heure est reculée de quelques minutes par les directeurs du Bulletin des scientifiques atomistes de l’université de Chicago. Dans le cas contraire, elle est avancée. L’humanité n’a jamais été plus proche de la fin du monde qu’en 1953, année où les américains et les russes testaient la bombe H.

Page 44 à 44: « 41 42 4344