Comment arrêter efficacement le tabac ?

L’addiction au tabac touche près de 16 millions de français en 2018 sur la tranche d’âge 15-75 ans. C’est chiffres sont bien au-dessus de la moyenne européenne. Avec près de 33% des personnes de cette tranche d’âge, la France est bien au-dessus de ces voisins comme le Royaume Uni, les Pays-Bas ou encore la Belgique. Il n’est plus à démontrer les impacts négatifs sur la santé de la consommation de tabac. La majorité des fumeurs ont déjà fait une ou plusieurs tentatives d’arrêt du tabac, sans forcément y parvenir. Cet article ne présente pas de recette miracle, mais a pour but de recenser différentes méthodes d’arrêt du tabac.

magnétiseur

L’arrêt du tabac traditionnel

Parmi les techniques les plus communes pour l’arrêt du tabac, on retrouve souvent les patchs et les gommes à mâcher. Ces substituts nicotiniques facilitent l’arrêt du tabac en évitant une rupture brutale avec la nicotine. Car le principal composé créant la dépendance est la nicotine. Cette substance psychoactive, issue de la plante de tabac est appréciée pour ses propriétés anxiolytiques et antidépressives. La dépendance à cette substance est rapide et puissante. Nombreux sont les fumeurs qui sont devenus dépendants en quelques mois.

Ces substituts nicotiniques diffusent de façon lente dans le corps de la nicotine. Par voie transdermique pour les patchs et par la salive pour les gommes à mâcher. Cette diffusion lente combat la sensation de manque qui est la principale cause de reprise du tabac. Ils sont disponibles en pharmacie et l’assurance maladie prend en charge une partie du coût des substituts .

En complément de ces substituts, il est souvent conseillé d’éviter dans un premier temps les situations « à risque », c’est-à-dire celles où l’on est le plus susceptible de céder à la tentation. Une autre bonne idée est la pratique régulière d’une activité physique. Outre les bienfaits évidents sur la santé du sport, pratiquer une activité physique en phase d’arrêt du tabac permet de libérer les tensions accumulées au cours de la journée de façon saine. Le sport est bien plus relaxant que la cigarette et vous aurez une source de motivation supplémentaire pour vous arrêter grâce à la pratique du sport. Elle permettra également de compenser l’éventuelle prise de poids liée à l’arrêt du tabac. En effet, celle dernière n’est pas une légende, de nombreux anciens fumeurs pourront en témoigner. Cependant, le sport constitue une excellente alternative et vous aidera à surmonter cette épreuve.

 

Faire appel à un magnétiseur pour l’arrêt du tabac

Consulter un magnétiseur se démocratise de plus en plus en France. Longtemps considéré comme peu crédible, cette technique gagne de plus en plus la confiance du corps médical et des patients. Les résultats sont satisfaisants, même si tout magnétiseur vous le dira : le travail d’un magnétiseur ne se substitut en aucun cas à celui d’un médecin. Cependant, il est intéressant de compléter le travail de la médecine par celui d’un magnétiseur. Grâce à son écoute et à son magnétisme naturel, le magnétiseur vous aide dans votre démarche d’arrêt du tabac. Il existe plusieurs magnétiseurs spécialisés dans l’arrêt du tabac, c’est le cas de Constance, magnétiseur à Toulouse qui vous aidera et vous écoutera pendant votre phase d’arrêt du tabac.

Ce travail vient en complément de votre volonté réelle. Il est certain qu’il n’y a pas de recette miracle. Sans réelle volonté, point de résultats ! Mais la médecine traditionnelle et les magnétiseurs sont là pour accompagner dans cette épreuve. Vous pouvez également contacter un spécialiste qui sera à votre écoute.

 



Les commentaires sont fermés.