L’utilisation du bioéthanol

Le bioéthanol dérivé du préfixe grec « bio » qui veut dire « bios ou vie » indique que l’éthanol est issu d’une matière organique biomasse. Il n’a pas le même sens du bio généralement utilisé pour indiquer l’agriculture bio encore contesté par les Français. Le bioéthanol est plutôt utilisé pour fabriquer du carburant en trois manières.

bioethanol

Historique

C’est en 1902 et en 1904 que le Ministère français de l’Agriculture organise un Circuit Automobile pour proliférer l’usage de l’alcool comme carburant. Très vite, à partir de 1906, la Société des Transports en Commun de la Région Parisienne l’expérimente sur 1500 autocars Schneider de type H.

Le bioéthanol utilisé comme biodiésel

Le biodiésel se compose d’un pourcentage allant de 85 % à 95 % de diésel et d’éthanol anhydre avec d’autres substances qui permettent de stabiliser le mélange et d’atténuer les désagréments du  bioéthanol.

Le bioéthanol mélangé à l’essence

Mélangé à l’essence, ce carburant sert aux véhicules appelés « Flex Fluel » qui sont équipés d’injecteurs et de capteurs électroniques qui normalisent le moteur selon le carburant choisi.
Le bioéthanol comme éthyl-terto-butyl-ether (ETBE)

L’ETBE  est produit à partir d’un mélange d’essence (15 %), de 49 % de bioéthanol et de 51 % d’isobitulène. Il est adapté aux moteurs, car l’éthanol mélangé seul avec de l’essence entraîne plusieurs complexités comme l’intolérance à la trace d’eau et l’élévation de la pression de la vapeur.

Les inconvénients du bioéthanol

Comme toute chose, le bioéthanol a ses risques et désavantages. En 2007, les Américains ont réalisé une étude selon laquelle cet alcool influerait sur la santé. Il pollue beaucoup et peut même conduire à la mort. Son exploitation favorise la déforestation pour garantir l’effet « bio ». En outre, le bioéthanol n’est pas durable, car son exploitation favorise l’épuisement de la nappe phréatique à cause des pesticides et divers engrais employés.  S’ajoutant à cela, le bioéthanol ne serait pas rentable pour l’État. Il n’est pas donc tout à fait au point et nécessite diverses études et une grande remise en question. Une politique de lutte contre la pollution comme sur cartegriseminute.fr devrait régir l’exploitation de cet alcool pour atténuer ses inconvénients sur la qualité de la terre, de l’air et de l’eau.


Laisser une réponse

Vous devez être Se connecter pour écrire un commentaire.