Le jardinage, un bon moyen de se ressourcer

jardinagePlanter, couper ou arroser, tels sont les gestes en jardinage. Ces derniers sont de bons moyens pour nous reconnecter à la nature et nous permettent de nous évader des petits tracas du quotidien. Le jardinage est alors un bon moyen de se ressourcer et de se retrouver au calme. En ce sens, voyons quelques bienfaits du jardinage.

 

Jardiner permet de se relaxer

Le meilleur moyen de se vider la tête est de se concentrer sur une tâche précise. En ce sens, jardiner demande parfois une telle concentration que l’on oublie facilement les soucis du quotidien. Aussi, vous aurez un moment de sérénité, idéale pour une relaxation et tant qu’à faire, pourquoi pas pour la méditation ? Au contact de la nature, vous serez alors déconnecté et retrouverez un calme intérieur qui vous apaisera. Néanmoins, tout en vous relaxant, vous resterez quand même actif. En effet, s’occuper des plantes et des arbustes exige un minimum d’énergie et d’attention. Mais toujours est-il que vous aurez un moment de détente rien qu’à vous, sans pression et sans obligation.

 

Un passe-temps qui éveille la créativité

L’art du jardinage ne consiste pas seulement à couper ou à arroser les plantes. Il exige également de l’innovation, de la réflexion ainsi que d’une bonne organisation. En effet, vous devez réfléchir par exemple à l’emplacement de vos pots ou à l’agencement de votre jardin ou de votre potage. Vous pourrez aussi peindre vos pots de fleurs et mettre de petites décorations. Aussi, vous pouvez créer et aménager un petit jardin sur votre balcon et vous lancer dans l’art du bonsaï, qui est tant apprécié dans la culture japonaise. Certes, en jardinage, les idées ne manquent pas. Dans ce cas, vous pourrez laisser s’exprimer pleinement et librement votre côté créatif.

 

Jardiner peut prévenir certaines maladies neurologiques

Le jardinage prévient certaines maladies et aide aussi les personnes déjà atteintes. En effet, la thérapie par le jardinage ou l’hortithérapie est un bon moyen de maintenir l’éveil intellectuel. Elle est vivement recommandée pour les personnes atteintes d’autisme, d’Alzheimer, mais aussi de migraines. Cette thérapie a été inventée au XVIIIe siècle par le psychiatre Benjamin Rush et s’est révélée très efficace pour ses patients. Elle nécessite non seulement une mémorisation des noms des plantes, mais les patients doivent aussi savoir se repérer dans le temps et dans l’espace, ce qui a pour effet de toujours stimuler le cerveau.

 

Une activité qui améliore la confiance en soi

Jardiner peut augmenter son amour propre et la confiance en soi. Tel est le résultat des recherches publiées par l’Université d’Oxford. Ainsi, selon les chercheurs « le jardinage peut jouer un rôle clé dans le développement du bien-être et de la confiance en soi ». Pendant cette étude, une comparaison a été faite entre un groupe d’amateurs de jardinage et d’un autre de non-jardiniers, et ce pendant une semaine. L’on a alors constaté que le groupe de jardiniers avait une estime d’eux-mêmes bien meilleure que l’équipe de non-jardiniers.

 

Le jardinage rend tout simplement heureux

Le jardinage contribue au bonheur et donne de l’énergie et de la vitalité. D’après une étude effectuée par des chercheurs à l’Université de Bristol, des bactéries se trouvant dans la terre favorisent la production de sérotonine. Cette dernière est un neurotransmetteur qui aide à lutter contre le stress et la dépression. Dans ce cas, si vous voulez être envahi par un sentiment de bien-être, il ne vous suffit que d’aller dans votre jardin ou dans votre potage et de vous occuper de vos plantes et de vos arbustes.


Laisser une réponse

Vous devez être Se connecter pour écrire un commentaire.