Il faut 1.1 euros de plus par jour pour pouvoir manger sain

L’alimentation saine devrait être une priorité pour tout le monde afin d’éviter toutes sortes de maladies, mais il s’avère que le coût des différents paramètres à prendre en compte empêche plusieurs couches sociales de manger sainement. Une étude menée par des chercheurs américains dans des pays riches ainsi que dans des pays émergents a permis d’affirmer que manger sain coûterait 1,1 euro de plus par jour.

Paramètres à respecter pour une alimentation saine

Il y a plusieurs paramètres à respecter pour pouvoir manger sain. Tout d’abord, il y a l’équilibre à rechercher entre les différents apports alimentaires. Il y a également le respect de l’hygiène, la prévention de l’infection alimentaire, la maîtrise des composants chimiques qui peuvent être ajoutés aux aliments, le mode de cuisson, et enfin les différentes précautions à prendre selon les tranches d’âge et l’état sanitaire des personnes.

Il faut principalement respecter le bon équilibre entre les différents apports alimentaires (glucide, lipide, protéine, vitamine, oligo-éléments, etc.). Il est ainsi recommandé de trouver le bon équilibre alimentaire journalier qui serait parfait pour la santé : pas trop gras ni trop sucré ni trop calorique,d’où la fameuse recommandation pour la consommation de cinq fruits et légumes différents chaque jour ainsi que la consommation des poissons et des viandes blanches.

Par ailleurs, les composants des aliments tiennent un rôle déterminant dans la définition d’une alimentation saine. Il faudrait éviter au maximum les aliments ayant des substances chimiques provenant de certains engrais ou de pesticides. Il faudrait privilégier les aliments issus d’une agriculture biologique. À part cela, l’hygiène, la cuisson et les ustensiles utilisés doivent également respecter certaines normes afin d’éviter les infections ou les intoxications alimentaires.

L’origine du surcoût d’une alimentation saine

Plusieurs facteurs entrent ainsi en jeu quand on veut manger sain.Or, le respect de toutes ces conditions va à l’encontre de la production en masse par des chaînes industrielles qui se sont rapidement développées ces dernières années. Les marchés ont privilégié les produits industrialisés et ils sont devenus moins chers, donc abordables pour toutes les Bourses. La consommation d’aliments sains est devenue un luxe.

Selon toujours l’étude américaine, la solution serait peut-être la surtaxation des produits transformés au profit des produits sains sur le marché. Comme la consommation des aliments peu sains est à l’origine de l’augmentation du nombre de personnes atteintes des maladies chroniques telles que les maladies cardio-vasculaires, le diabète ou l’obésité, les États qui favorisent la production d’aliments sains pour leur population gagneront plus d’avantages financiers en réduisant toutes ces maladies et les charges sociales y afférentes.

Cependant, même s’il a été démontré que manger sainement coûterait plus cher, il existe plusieurs astuces pour pouvoir manger sain à petit prix.


Laisser une réponse

Vous devez être Se connecter pour écrire un commentaire.