Le covoiturage

A l’heure où la mobilité est une nécessité vitale, et où elle engendre un part importante de la pollution de l’air et une consommation importante d’énergie fossile. Le covoiturage peut s’avérer une solution à la fois écologique et économique.

Le covoiturage une solution plus économique, plus écologique et plus sociale

Bon nombre d’automobilistes voyagent seul dans leur voiture. Quel gaspillage d’énergie surtout si l’on suppose que des personnes habitant à proximité du conducteur solitaire pourraient profiter de ce lift pour se déplacer. Le covoiturage permet de faire d’importante économie d’énergie ou plutôt de maximiser l’utilité du combustible consommé. Par exemple, lorsqu’une personne se rend sur son lieu de travail en voiture, il est fort probable que dans son entourage ou dans son voisinage se trouvent des personnes qui pourraient être soit susceptibles de suivre le même itinéraire ou même de se rendre au même endroit. Avec un peu d’organisation et un timing bien précis, il est possible de faire profiter son voisinage de son auto.

Le déplacement en voiture est souvent ralentit par les bouchons, donc quitte à être coincé dans les embouteillages autant le faire en bonne compagnie. D’une part, le covoiturage permet de réaliser des économies d’énergie mais en plus, il permet de faire connaissance avec son entourage proche tout en rendant service. La technique du covoiturage est le plus souvent employée pendant les périodes estivales mais elle peut et doit être utilisée au quotidien pour une efficacité maximum. Pour le conducteur, non seulement il réalisera des économies via les contributions de ses passagers, mais en plus il renforcera les liens sociaux avec ses voisins tout en faisant un geste pour la planète. Les maîtres mot du covoiturage sont partage des ressources et protection de la qualité de l’air.

Le covoiturage en pratique

A l’heure actuelle, ce sont les entreprises qui effectuent le plus de covoiturage. Comme on l’a dit

cela permet aux conducteurs mais aussi aux co-voiturés de faire d’importantes économies et de respecter l’environnement. Mais en plus, cela crée des liens sociaux qui seront profitables à l’ambiance de travail. Pour faire un bon covoiturage, il faut un minimum d’organisation. L’entreprise disposant de toutes les informations et les coordonnées de ses employés, elle peut aisément mettre sur pied une plateforme de covoiturage et mettre ses employés au service du développement durable via le covoiturage.

A coup sûr, le covoiturage ne présente aucun inconvénient si tout se passe comme prévu et que tous le monde est ponctuel. Tout d’abord, le covoiturage permet de réduire le volume de CO2 émis de 80% par jour et par voiture engagée. Ceci est vrai si une voiture de 5 places roule pleine en transportant des passagers qui sans ce système de covoiturage aurait tous pris leur véhicule. De plus, la fluidité de la circulation sera meilleure, car moins il y aura de voitures sur les routes et plus les embouteillages seront moindre. Sans prendre trop de risque, on peut dire que si tout les conducteurs s’investissaient dans le covoiturage, la qualité de l’air serait meilleure et en plus la circulation serait moins congestionnée.


Laisser une réponse

Vous devez être Se connecter pour écrire un commentaire.